Mel Gibson insulte les juifs

Joe Eszterhas, le scénariste de Basic Instinct, prétend posséder des enregistrements du réalisateur américain insultant les juifs, John Lennon et son ex-femme.

Mel Gibson est de nouveau au cœur d'une polémique. Joe Eszterhas, le scénariste de Basic Instinct, menace de publier plusieurs enregistrements dans lesquels le réalisateur de La passion du Christ insulte les juifs, John Lennon et son ex-femme. Ces bandes montreraient Gibson affirmant que John Lennon «méritait d'être assassiné.» L'acteur aurait également méchamment insulté un homme d'affaire de religion juive, Ari Emanuel, fondateur de Endeavor (une célèbre agence de talents à Beverly Hills ndlr). Enfin, Gibson aurait détaillé les actes très violents qu'il comptait commettre sur son ex-femme Oksana Grigorieva.

 

Les deux acolytes sont en guerre depuis le début du mois. Mel Gibson et Joe Eszterhas étaient censés faire équipe sur le tournage de Judas Maccabee racontant l'histoire d'un guerrier juif tirée de l'Ancien Testament. Joe était chargé du script et le film serait produit par la Warner. Mais cette dernière n'a pas retenu le script du scénariste. Vexé, Eszterhas a tenté d'entrer en contact avec Gibson qui ne lui a jamais répondu. Dans une lettre datée du 9 avril 2012, le scénariste de Basic Instinct reproche à Gibson de ne pas avoir eu «la décence de lui répondre» et le menace de publier ces fameux enregistrements. Mel Gibson s'est ensuite excusé auprès d'Eszterhas tout en se défendant d'être antisémite.

Face au scandale suscité par le projet, la Warner a préféré mettre en pause la réalisation du film. Ce n'est pas la première fois que Mel Gibson est empêtré dans une controverse à tendance religieuse. En 2004, son film La passion du Christ a reçu de vives critiques accusant l'oeuvre d'être antisémite