Boston : encore la religion de paix de tolérance et d’amour.

Les terroristes de Boston sont des musulmans, une fois de plus…

N’en déplaise aux journalistes qui, sans la moindre émotion pour les victimes, ont tout fait pour récupérer le drame de Boston, et tenter d’influencer l’opinion vers la piste des extrémistes blancs, le terrorisme reste la marque de fabrique de l’islam.

La mort des quatre innocents et des centaines de blessés, dont une dizaine de personnes amputées, est une fois encore à porter au bilan de la religion de paix de tolérance et d’amour.

Encore une fois, des musulmans viendront dire que les terroristes ne sont pas de vrais musulmans puisque l’islam interdit de tuer. Ils mentiront, citeront des versets abrogés, car le coran donne explicitement l’ordre de tuer l’infidèle, et ordonne au musulman de vouer sa vie au jihad guerrier pour Allah.

En fait, ces terroristes sont les vrais musulmans, de bons musulmans. Murgan Salem, un chef religieux égyptien, l’a rappelé il y a quelques jours (1), et leur motivation est explicite : islamiser le monde, par tous les moyens.

L'homme en fuite recherché vendredi par la police américaine et soupçonné dans l'attentat commis lundi au marathon de Boston a été identifié sous le nom de Djokhar A. Tsarnaev, âgé de 19 ans, annoncent les autorités.

Le deuxième suspect, mort après une fusillade avec les forces de l'ordre, était son frère âgé de 26 ans, Tamerlan Tsarnaev.

L'identité des suspects, révélée par les médias américains, a été confirmée par un responsable du conseil de sécurité nationale.

Les deux frères vivaient aux Etats-Unis depuis plusieurs années, a ajouté ce responsable.

De sources proches du conseil de sécurité nationale et de la police, on déclare que les enquêteurs se penchent vers la piste de l'extrémisme islamiste pour expliquer le double attentat de Boston, qui a fait trois morts et 176 blessés.

 

© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info