Mélenchon, c’est pas Marine Le Pen : il confirme son candidat antisémite

Les communistes n’ont aucun problème avec les terroristes, les criminels, les antisémites, les négationnistes, pourvu qu’ils soient de gauche, et de préférence de la gauche révolutionnaire.

MélenchonAinsi ne faut-il pas être surpris que Jean Luc Mélenchon, dont Patrick Klugman faisait il y a peu l’éloge en lui « trouvant du panache car il n’a pas parlé d’Israël pendant sa campagne », ait refusé de retirer René Balme, son candidat conspirationniste, violemment homophobe, et ouvertement antisémite, de la 11e circonscription du Rhône.
A ce sujet, Marine Le Pen, la leader du FN dont je ne soutiens pas la politique, et que les journalistes aiment détester, a fait montre de bien plus de moralité et d’éthique en la matière que le très pervers Mélenchon.
Au passage, saluons le journaliste Pascal Riché, de Rue 89 dont je ne connais pas les positions). Il s’est trouvé aux avants postes pour dénoncer le candidat pourri du Front de Gauche. Je ne crois pas avoir remarqué qu’il ait reçu le soutien de la profession : peut-être est-ce parce qu’il a hissé l’antisionisme, l’homophobie et le négationnisme au rang des maladies honteuses ?
L’ignominie va loin : René Balme a implicitement reconnu son penchant pour les régimes criminels et pour les conspirationnistes. Il a avoué son dégoût des homosexuels, et a reconnu son antisémitisme, en supprimant de son site quelques uns des articles qui puent le plus.
Balme a également prouvé que son site (dont il jure qu’il reçoit plusieurs dizaines de milliers de visiteurs par jour, alors les statistiques d’Alexa lui attribuent péniblement quelques dizaine de milliers de lecteurs… par mois) a sa place dans les favoris des nazillons, en acceptant de ne plus y collaborer.
Rien n’y fait, Le Front de Gauche, et Mélenchon n’ont aucun problème avec les fascistes : ils sont en famille.
J’éprouve, en revanche, un vrai délice à constater combien la plupart de mes confrères, à chaque évènement qui met en lumière leur silence ou leur double standard dans le traitement de l’information qui les dérange, s’enfoncent peu plus dans la disgrâce !
© Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info
http://www.rue89.com/rue89-politique/2012/06/06/le-front-de-gauche-maintient-son-candidat-conspirationniste-232778